Financement

Les nouvelles missions des CME ne peuvent se concevoir sans un financement adapté.

La spécificité du monde libéral, fait que ces activités sont consommatrice de temps, que nous prenons sur notre temps d’ activité professionnelle payée à l’acte. Une étude préliminaire en Languedoc Roussillon évalue le temps passé par les médecins à la coordination des fonctions transversales.

Un schéma de financement tripartite réparti entre tutelle, établissement, et médecins est porté depuis quelques années auprès de la DGOS.

Nous n’avons pas été vraiment entendu jusqu’à ce jour. La commission relations avec les médecins et le Comité de Liaison de l’Action Hospitalière Privée (CLAHP) est sur le point d’aboutir à des recommandations pour qu’enfin ces tâches soient valorisées pour ceux qui prennent de leur temps au bénéfice de l’établissement, de la collectivité médicale et bien sûr et avant tout au bénéfice des patients.

Copyright 2011 CNPCMEHP. Tous droits réservés - création Dixit Consulting