Accréditation des médecins

La procédure d’accréditation des médecins et des équipes à risque, à vu le jour en 2006, par décret.

Après plus de 4 ans d’existence il s’agit maintenant d’un système incontournable, bientôt intégré dans le Développement Personnel Continu (DPC).

17 spécialités ont crée un Organisme Agrée (OA), qui permet de recueillir les déclarations d’Evénements Porteurs de Risque (EPR), et de produire des recommandations sur la base de l’analyse de ces EPR.

De plus en plus ces OA incluent dans leur programme de spécialité, des obligations à participer à des Revues Morbidité Mortalité au sein de l’établissement, à des revues de Concertation. Pluridisciplinaires (RCP) en cancérologie, et à des audit de leur pratique qui sont autant d’actions d’Evaluation de la Pratique Professionnelle (EPP).

Le système est assez cohérent, bien que reposant sur une architecture très verticale et segmentée , qui pose bien des problèmes dès que l’on aborde la cohérence nécessaire au sein d’un établissement qui regroupe plusieurs spécialités. La CME devient alors dans sa mission liée à la gestion des risques, la courroie de transmission entre cette organisation verticale par spécialité, et la transversalité nécessaire au sein d’un établissement .

Copyright 2011 CNPCMEHP. Tous droits réservés - création Dixit Consulting